Aller au contenu principal

Histoire

La Fabrique Pola est un projet indépendant créé par et pour les artistes auteurs et les acteurs culturels du territoire.

Début les années 2000, artistes plasticiens, acteurs culturels associatifs et architectes - urbanistes, tous auteurs de projets, se rassemblent et créent la fédération Pola, un espace - projet se recommandant des Nouveaux Territoires de l’Art, qui agit et invente collectivement les moyens de favoriser un développement durable de la filière artistique et/ou des initiatives artistiques et culturelles du territoire. Animés par des pratiques d’entraide, les défricheurs de la fédération (l'association Zébra 3/Buy-Sellf, l'artiste Marta Jonville et l'association Bruit du Frigo, tout particulièrement Gabi Farage), sont alors les chefs de file de cette dynamique et dessinent les contours d’un lieu de fabrique artistique et culturelle, singulier en Aquitaine. 

L’idée de départ était de créer pour les autres ce qu’eux même n’avaient pas trouvé quand ils ont commencé leur pratique au sortir de l’Ecole des Beaux-Arts ou de celle d’Architecture. Une entité centrée sur les arts visuels qui soit à la fois un lieu dédié au développement du travail artistique et à la nécessité sociétale et culturelle de sa permanence sur le territoire.

 
 
 
 
Un lieu physique qui rassemble et active des fonctions autonomes et complémentaires. Un terrain d’audace et d’expérimentations collectives, inscrit dans le champ des valeurs et des modes d’agir de l’économie sociale & solidaire, qui permette :
 
  • De mettre en commun des savoir-faire, des compétences
  • D’accéder à des outils de production artistique
  • De mutualiser des locaux et du matériel de travail
  • D’investir des ateliers, des bureaux individuels ou collectifs
  • De créer un contexte stimulant qui nourrisse la réflexion, les échanges et les perspectives
  • De stocker des matériaux
  • D’accueillir des publics et de montrer les travaux/œuvres en cours.

Les fondateurs de ce projet de fabrique artistique et culturelle mobilisent et sensibilisent les partenaires publics à ces besoins immédiats, convaincus de la nécessité de son implantation réelle et durable sur l'agglomération.

Il ne faut pas réduire cet outil à des locaux, aux outils de travail : c’est une pensée globale sur l’aménagement du territoire (…) c’est tout un ensemble qui est proposé. Le mot clé c’est coopération !  Gabi Farage